Française

BIOGRAPHIE

Andrea Celeste est née le 31 août 1986 en Toscane, à Pontedera, un petit village dans la campagne qui entoure Pise. Depuis son enfance, la musique l’a toujours fascinée : elle passait des heures en chantant sur l’escalier de sa maison, dont l’acoustique la charmait, et en “expérimentant” l’orgue électrique Bontempi de ses sœurs. La petite jouait avec les notes et, sans s’en apercevoir, composait ses premières mélodies. Bientôt la musique n’était plus seulement un jeu pour Andrea : c’était une activité sérieuse et importante et, à l’âge de 11 ans, elle n’est qu’une petite fille, mais elle commence à étudier le chant classique et le piano sous la direction du Maître Vittorio Scali. La collaboration avec Vittorio Scali a marqué de façon positive et indélébile sa vie musicale : il lui a enseigné les bases de la technique vocale ainsi que le chemin pour trouver sa propre voix, en lui donnant une richesse de connaissances humaines et techniques très précieuses.

Son talent est si évident qu’elle commence à chanter en public lorsqu’elle est encore toute petite et, encore adolescente, elle collabore avec d’importants noms du gospel italien comme le St. Jacob’s Gospel Choir, dirigé par le maitre Massimo Bracci, un chœur local grâce auquel, à l’âge de quatorze ans, elle fait son début dans le monde du gospel et connait la chanteuse américaine Cheryl Porter. Le rencontre avec Cheryl fut très spécial : elle était l’invitée d’honneur à un concert de St. Jacobs: tout à coup une des solistes du chœur tombe malade et l’on choisit Andrea Celeste pour la remplacer. Cheryl eut la chance d’écouter Andrea et d’en apprécier les qualités vocales. Ainsi la chanteuse américaine invite le jeune espoir italien à chanter pendant la cérémonie d’ouverture du séminaire international Gospel in Castel Brando en 2002, pour lequel Andrea gagne une bourse d’études. Elle partage la scène du concert d’ouverture avec Cheryl Porter même, avec Mario Biondi et avec d’autres jeunes débutants. Participer à ce séminaire lui permet de suivre les leçons de maitres comme : Terron Brooks, Ashley Davis, Huntley Brown, Michael et Regina Winans. Ensuite elle poursuit ses études de perfectionnement de la technique vocale et participe à plusieurs cours d’approfondissement.

En parallèle, sa carrière l’engage dans les studios d’enregistrement, où elle prête sa voix à de divers projets de Gospel, R&B, Soul et Jazz. Sa pratique constante comme musicienne de studio lui enrichit et lui permet de varier entre une gamme hétérogène de genres musicaux, en forgeant sa personnalité. Dans la même période elle participe aussi à d’importants festivals comme Milano Gospel Festival (éditions 2003, 2004 et 2005) et le Festival du Cinéma de Rome (2005).

En juillet 2007 elle commence enregistrer son premier album. Produit par Roberto Vigo, Zerodieci Studio, et publié par Shake Records de Paolo Dughero, “My Reflection” est le début très attendu de cette jeune artiste, autrice de la musique et des paroles. Cet album a vu la collaboration de noms importants comme Stefano Cabrera et l’extraordinaire Dado Moroni, co-auteur, avec Andrea Celeste, du morceau “Real”. Le résultat est une liaison parfaite entre sons Jazz et un registre Pop acoustique, élégant et doux, qui évoque les collines ondulantes de la campagne toscane, toujours une source d’inspiration pour Andrea. C’est une musique qui nous introduit dans une atmosphère douillet et légère, l’atmosphère des pensées de l’autrice, ébauchées par une voix épaisse, mais fraîches comme un verre de sirop de menthe. L’album est très apprécié par la critique, qui compare Andrea Celeste à Anita Baker, Diana Krall et Eva Cassidy. En juin 2009 “My Reflection” débarque aussi en Corée, avec le label Enbluu (WorkSpace).

Un style recherché et un timbre de voix incomparable porte Andrea à participer comme invitée à d’événements de premier plan comme le Trussardi Fashion Show (Turin 2008), et à chanter en concerts privés, festivals de jazz, théâtres et clubs en Italie et à l’étranger. Avec le temps elle partagera la scène avec des artistes bien connus comme Dado Moroni, Vittorio De Scalzi, Andrea Pozza, Mauro Grossi, Ares Tavolazzi, Riccardo Fioravanti, Enzo Zirilli, Piero Borri, Sangoma Everett, Aldo Zunino, Roberto Gatto, Rosario Bonaccorso. Au même temps elle chante à Valbadia Jazz Festival et fait son début au Monte-Carlo Jazz Festival (Monaco 2008) avec Alessandro Collina Trio, à coté de noms parmi les plus prestigieux du jazz international tels que Herbie Hancock, Marcus Miller, Raul Midon et beaucoup d’autres.

Au printemps 2009 l’album “Enter Eyes” est publié en duo avec Andrea Pozza, un parmi les pianistes jazz les plus acclamés à niveau international. Produit par Roberto Vigo, publié par Incipit Records et distribué par Egea, cet album contient “Blackbird” des Beatles et “All In Love Is Fair” de Stevie Wonder, alternés avec les compositions extraordinaires de Andrea Pozza, comme la ravissante “Dancing Fog”, ou “I’ll Be There For You”, dont le texte a été écrit par Andrea Celeste. Un sound simple et charmant, piano et voix s’entrelacent et répand une atmosphère douce et ravissante.

En outre elle participe à Ischia Jazz Festival (2009), à Blue Voices Festival (2009), à l’édition 2010 de Jazz Sotto le Stelle, à l’inauguration de Versace Home à Kiev (2010) et à l’inauguration de la galerie d’art MaGa à Gallarate (2010).

En Novembre 2010 Andrea Celeste reçoit une reconnaissance très important par le Ministero della Gioventù (Ministère de la Jeunesse italien). Grâce à ses mérites artistiques et aux résultats qu’elle a obtenus, le comitat scientifique du Festival TNT, crée par Giorgia Meloni, députée italienne, choisit Andrea comme jeune excellence du panorama musical. Andrea Celeste est parmi les 200 jeunes qui participent à ce festival comme représentants du talent italien dans de divers domaines comme le sport, les arts visuelles, la recherche scientifique, la danse et l’entrepreneuriat. Elle participe aux initiatives du festival parmi lesquelles un spectacle pour la chaine de télévision MTV organisé par Spazio Novecento et l’interprétation de quelqu’une de ses chansons sur la scène du Palais des Congrès de Rome.

En ce moment elle continue à chanter en plusieurs clubs, théâtres et festivals italiens avec son groupe composé par Alessandro Collina au piano, Riccardo Barbera au contrebasse et Andrea Marchesini à la batterie. Avec cette formation elle a débuté au célèbre Blue Note de Milan en Février 2011.
Dans la même année elle participe au Dima Jazz Festival à Constantine (Algérie).

Actuellement elle est en train de travailler sur son dernier album, qui sera publié à la fin de 2011.

Share:

Leave a Reply

* Checkbox GDPR is required

*

I agree

© 2018 Andrea Celeste. Tutti i diritti riservati - Site by Webtelling